formation

09 October 2018

Actus Pax

Newsletter d’octobre – Le secteur de la formation en 2018

En début d’année, PAX Corporate Finance annonçait la conclusion d’une opération de levée de fonds pour la société WebForce3, la quatrième en quelques mois dans le secteur de la formation. L’occasion pour nos équipes de se pencher de plus près sur la dynamique d’un secteur dans lequel l’intérêt des investisseurs et les valorisations continuent à progresser.

En moins de 18 mois et rien que sur le marché français, de nombreux groupes ont réalisé des opérations stratégiques d’envergure. Galileo (Studialis), Webforce3 ou encore Amos ont renforcé leur capital. L’ESO Suposteo, Silvya Terrade, 3W Academy, EDH, Eductive et Ipesup ont changé d’actionnaire. Enfin, Mediaschool a multiplié les acquisitions grâce au soutien du fonds d’investissement 123 IM.

Cette dynamique exceptionnelle s’explique par un marché en très forte progression et la conséquence directe s’observe dans les niveaux de valorisation du secteur, qui surperforment ceux de bon nombre d’autres secteurs d’activité. Les valorisations de groupes d’écoles se négocient aujourd’hui en moyenne autour de 12x l’EBITDA et même parfois plus pour ceux ayant développé des modèles innovants, qui sont en forte croissance ou qui constituent des actifs stratégique de belle taille.

Les transactions de plus petite taille ont bénéficié de l’effet d’entraînement des plus importantes, permettant le maintien d’un niveau de valorisation élevé sur ce début d’année 2018. Cette dynamique ne devrait pas se tarir puisqu’un certain nombre de fonds d’investissement ayant des participations dans le secteur arrivent à la fin de leur cycle d’investissement. Aubaines que saisiront probablement leurs confrères qui ne sont toujours pas parvenus à mettre un pied dans l’éducation.

Les dernières opérations conseillées par PAX :

– 2018 : Levée de fonds de WebForce3, coding schools, auprès d’Impact Partenaires et d’Odyssée Venture. La nouvelle école du numérique dispense des formations aux métiers en tension du numérique. Sous format blended learning, court (3 mois) et intensif, les formations permettent d’accéder à de nouveaux métiers émergents du numérique sur lesquels la demande est particulièrement forte.
– 2017 : Levée de fonds du Groupe SEA, enseignement primaire au supérieur, auprès d’Alter Equity. SEA est devenu ainsi l’acteur français majeur de la scolarité pour les sportifs. Fort de plus de 500 enseignants et partenaire de nombreuses fédérations sportives et centres privés de haut niveau, il accompagne plus de 1 000 élèves chaque année.

Exemples d’opérations récentes du marché :

– Acquisition des Ecoles Aries par EDH, spécialisé dans la formation aux métiers de la création digitale. Ce sont près de 1 000 étudiants ainsi qu’un réseau de 5 000 diplômés qui rejoignent le Groupe EDH qui regroupe déjà l’EFAP, l’EFJ et l’ICART.
– Levée de fonds de 60 millions de dollars de la start up Openclassroom auprès de General Atlantic, afin d’accélérer le déploiement international de son activité de formation diplômante par Internet. Les équipes de Pax avait accompagné la première levée institutionnelle de l’entreprise auprès d’Alven Capital.
– Transmission de 3W Academy auprès d’Amundi qui devient actionnaire minoritaire de cette école dédiée aux formations professionnalisantes en développement web et mobile.
– Prise de participation de Thetys Invest dans Galileo (Groupe Studialis) qui rassemble plus de 100 000 étudiants dans 32 écoles réparties dans 40 villes du monde, dont 85 000 étudiants autour d’écoles renommées dans le domaine des arts et de la création (le Cours Florent, l’Istituto Marangoni, Strate, Hetic ou Pennighen).
– Cession de Silvya Terrade par Apax Partners Development à Abenex Capital, le groupe d’écoles privées de coiffure et d’esthétique, fort de 24 écoles avec un CA de 21 M euros en 2017, le groupe a commencé son internationalisation avec le rachat de l’Ecole de Coiffure de Lausanne en Suisse (25 coiffeurs et formateurs pour un CA de 1.4 M euros).

Quelques chiffres :

– Les inscriptions dans l’enseignement supérieur ont été multipliées par 8 en 50 ans.
Les étudiants étrangers représentent 12% des inscrits en 2016, contre 8,1% en 2000.
– En 2017/2018, en France 19,4% des étudiants sont inscrits dans l’enseignement supérieur privé.
– 30,1 % des financements de l’enseignement supérieur sont d’origine privée.
– Le soutien de l’Etat au financement de l’enseignement supérieur privé est en baisse et est passé de 1300€ / étudiant en 2010 à 600€ en 2017.

Webforce3 :La fracture numérique est importante, parfois le terme « analphabétisation numérique » est même employé. WebForce3, nouvelle école du Numérique, permet dès 3 mois de cours aux jeunes, salariés en quête de formation continue, personnes en cours de reconversion, d’accéder à de nombreux métiers émergents du numérique. PAX Corporate Finance a contribué à l’évolution du secteur de la formation en organisant la nouvelle levée de fonds de WebForce3, qui doit lui donner les moyens de former plus de personnes. L’initiative est largement soutenue par l’État, et notamment Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, venu à la soirée organisée par Alain Assouline, Président de WebForce3.