arrow

Cliquez et glissez

Chargement

arrow

2003

Transiciel achète In Dreach Consulting

Clients & Contrepartie

Le contexte

Lors de la transaction il y avait 6 consultants « Bann » que Transiciel ne souhaitait pas reprendre en même temps que la société (Bann n’étant plus, à l’époque, le logiciel porteur du moment). Le cédant les a donc reclassé chez des clients.

La négociation fut très difficile car In dreach consulting qui était présentée lors des audits comme bénéficiaire, était en réalité largement déficitaire. Les acquéreurs ne souhaitant pas reprendre la société déficitaire, les 2 dirigeants ont du renoncer à leurs salaires durant 1 an, moyennant compensation une fois le déficit comblé. Lors du closing, le règlement eu lieu intégralement sans earn out.

Stratégie d’In dreach consulting

Les dirigeants souhaitaient céder leur activité pour réaliser leur patrimoine

Stratégie de Transiciel

Cette acquisition venait d’une part compléter l’offre amenée par l’acquisition précédente d’Ip Management, et d’autre part permettait de constituer une offre globale de SAP allant de la conception à la réalisation.

Membres associés