Levée de fonds

Mar 2022

K-Ryole sécurise une série A de plus de 10 M€ pour financer son plan de développement industriel

Clients & Contrepartie

Le concepteur de remorques électriques à destination des marchés de la logistique du dernier kilomètre et du BTP réunit une enveloppe 10,5 M€ auprès de Quadia, BPI France Investissement, IFPEN, Edify, Aquiti et Ardev afin de financer un plan industriel et commercial ambitieux.

K-RYOLE, fondée en 2016 à l’initiative de Nicolas DUVAUT et Gilles VALLIER tout deux diplômés de Centrale Supelec, développe des applications de traction de charges basées sur une technologie d’annulation d’effort en temps réel. La société ambitionne ainsi non seulement de répondre aux enjeux de la décarbonation de la logistique du dernier kilomètre, mais également de devenir un acteur incontournable de la réduction de la pénibilité au travail.

Basées sur la technologie Kaptor, qui détecte et répond en temps réel à la traction exercée par l’utilisateur, les lignes de produits K-Ryole (logistique) et Kross (BTP) permettent aux usagers de tracter sans effort jusqu’à 500 kg de charge utile, à vélo ou à la main.

Cette capacité à embarquer une charge importante avec une flexibilité inégalée permet de démultiplier les usages de la cyclo-logistique et ainsi de répondre aux enjeux majeurs et croissants de la livraison du dernier kilomètre tout en réduisant les impacts en termes de coût, de pollution de l’air et de saturation du trafic routier. Fort de ce cas d’usage et des importants gains de rentabilité permis à ses clients en comparaison avec des usages motorisés classiques, la société s’est attaquée plus récemment aux problématiques de la pénibilité au travail. C’est notamment le cas sur les chantiers de BTP au cœur desquels les solutions de remorques électriques proposées permettent d’optimiser la manutention de charges lourdes sur des petites distances, aujourd’hui encore très majoritairement réalisées manuellement.

 

La société, basée à Paris et désormais dans le Sud-Ouest, emploie une cinquantaine de personne et entend poursuivre ses travaux de R&D qui permettent aux clients de K-Ryole de faire déjà usage d’une multitude d’applications dédiées à leurs activités (température dirigée, collecte de déchets organiques, chantiers d’enrobés etc.) en majorité développées conjointement avec ses clients et partenaires.

La société compte déjà parmi eux des acteurs de la logistique, des nouvelles mobilités, de l’équipement ou du BTP parmi lesquels une majorité de grands comptes tels que KILOUTOU, BPOST, STUART, BOUYGUES CONSTRUCTION, MONOPRIX, VINCI ou encore DOTT.

La levée de fonds, initiée avant l’été avec le soutien des équipes de PAX CORPORATE FINANCE, a pour but de financer l’accélération de la commercialisation en France et à l’étranger, permettre la montée en charge de l’outil de production inauguré à Tonneins (Lot et Garonne) en début d’année 2021, poursuivre les travaux de R&D et de suivre les besoins en BFR induits par la forte progression des ventes. L’enveloppe sera complétée dans un second temps par des financements bancaires.

Après plusieurs semaines de discussions, le fonds d’impact QUADIA et BPI FRANCE INVESTISSEMENT se sont détachés à l’automne 2021 et les derniers mois ont été consacrés à compléter le tour de table. Rejoints dans un premier temps par les aquitains AQUITI GESTION et le fonds d’entrepreneurs ARDEV, les investisseurs lead ont pu également compter sur l’intérêt d’EDIFY, holding industrielle déjà très impliquée dans la mobilité électrique, qui complète le tour avec un montant significatif. Ce dernier entend notamment apporter sa connaissance des marchés et des problématiques rencontrées par ses participations et notamment par LIGIER (véhicules électriques, 143 m€ de chiffre d’affaires).

Les dirigeants de la société pourront ainsi compter sur les profils complémentaires de leurs investisseurs qui apporteront chacun leur connaissance des sujets industriels, d’impact ou encore du tissu local et qui viennent renforcer un tour de table autour duquel des business angels et IFP Energies Nouvelles, à travers sa filiale IFP Investissement étaient déjà présents.

Membres associés